Getting to know... Vicky

June 29, 2018

Getting to know... Vicky

 VICKY, SALES AND MARKETING DIRECTOR, TALLIS

We are continuing this "getting to know…" series with the lovely Vicky, who has been working for Tallis for the past few years.

Your start

1. How did you discover Tallis?

I knew Lilly before she began the brand Tallis and I took an active interest from the beginning. I remember we used to meet for coffee in the early days and I’d give my opinion on colour choices etc which I loved doing.

2. What was the little something that made you fall in love with Tallis?

I knew early on that Lilly was on to something special with Tallis. Her energy was what first attracted me to the brand as it’s a labour of love for her. Her passion for sustainability drives the brand and as so much thought goes in to each product, I naturally loved the collection too.

3. What did you do to join the Tallis team? When was it?

Because I’d been involved gradually since the beginning, when the business began to grow, it became obvious that the next step was for me to come on-board with Lilly. I think that for both of us the decision was an easy one in the end – more like a natural next step than a ground-breaking shift.

4. What did you study before?

I studied art so nothing to do with fashion or sustainability but I guess the creative element is there.

Working as a Tallis team member

5. What do you actually do in the company?

I head up the sales division of the company.

6. What is a typical working day like?

It is rare for any two days to be the same. My job also changes massively across the year too as we work at pop-ups selling our products during the autumn and winter, and we then spend the end of winter and the beginning or spring travelling to retailers and trade shows, before spending the summer making the collection for the next season.

7. Do you miss having a more traditional ‘desk’ job?

No.

8. What do you particularly enjoy about being in that team?

The comradery that develops through being part of a small business.

9. Do you consider more Lilly as a colleague or as a friend?

As a best friend first and foremost, but it’s a friendship that has been largely formed around being colleagues and spending every day together.  Ultimately when we’re at work business comes first, however, having a smile on our faces is how we’ve managed some of the more difficult/challenging situations that naturally arise with young businesses. 
Sales

10. What do you like the most about working in the sales department?

I love meeting new people and love the buzz of having a discussion with a new customer that gets the concept of our brand and is enthusiastic about it.

11. If you could only have one Tallis product, which would you choose?

My sheepskin scruff, made from food-industry by-product sheepskin. I wear it pretty much every day between September and May.  It’s light, warm and goes with everything.

12. What have you learnt while chatting with customers?

That people appreciate quality products and brands that are prepared to be transparent about what they do and how they do it.

13. As an English woman, how difficult was it at the beginning to talk with customers in French?

Very.  It has forced me to learn quickly and I am very grateful to every patient person who has had to listen to me speak their language terribly.

14. Which is your favourite social media?

Instagram – the feed algorithms are a pain but it’s so much more fun now there are stories and live post options.

Pop-ups

15. What pop-up did you enjoy the most?

When we collaborate with Globus before Christmas it’s always great.  It’s long hours and hard work as it’s busy but we meet so many new customers and are always next to other fabs brands, so there can be a real buzz in the store.

16. There must be loads, but can you tell us your best/funniest memory from a pop-up?

Lilly’s car broke down one year and we had to borrow a convertible car for a Christmas Market pop-up.  Driving down the motorway in freezing December weather with the top down and a mannequin, mirror, large lamp and a ton of stock sticking out of the car was quite funny.

17. What is the strangest question you ever got asked at a pop-up?

We often get asked to try on the products while people take photos to send to friends/family to see if they like them.  I’m very happy to do that but it’s always hard to keep a straight face knowing a stranger will be looking at you trying to be a model.

18. We all know everything doesn’t always happen as you planned it to, so what was your biggest surprise at an event?

We once worked at a Christmas market where when we arrived we only had 3 of the 4 walls needed for our tent.  Trying to pin up a table cloth to fill the hole while it snowed heavily was quite hard work. It was so wet and snowy inside our tent that when we turned on our lamp we blew the electricity for 5 tents in the row.  Our neighbours weren’t very happy with us!

19. Do you prefer having pop-ups in various locations or hosting some events in the Tallis workshop?

I am super excited to host events here in the new shop.  It will be so much fun having them on our turf!

20. What would your dream pop-up be?

Dream pop-ups are the ones where it’s more than just a sales event, such as events promoting sustainable/eco-friendly brands.  The clients we meet are always so engaged and interested at those events. We get to have some very positive discussions. 

More personal questions

21. What music do you like listening to while working?

I like all types of music but I have a bad habit of singing along, which is bad for everyone else.

22. How much coffee do you drink at work?

Too much. Lilly and I are terrible at that.

23. Who can cheer you up whenever you’re feeling tired? Tell us your secret to always be the cheerful women you are.

Well that’s very kind of you to say that I am.  I happen to be married to a man with a great sense of humour, so he’s very good at pulling me out of any bad mood or tiredness. Lilly also has a brilliant sense of humour, which has got us through some long days.

24. What do you like the most about Switzerland/Geneva?

The good weather in the summer and everything that that enables me to do.

 

 

VICKY, DIRECTRICE VENTE ET MARKETING, TALLIS
 
Nous continuons notre série où nous vous présentons des membres de l'équipe Tallis, avec la jolie Vicky, qui travaille pour Tallis depuis quelques années maintenant. 

Tes débuts

1. Comment as-tu découvert Tallis? 

Je connaissais Lilly avant qu'elle ne crée Tallis et j'ai été très intéressée dès le début. Je me souviens qu'au tout début nous nous rencontrions autour de cafés et je lui donnais mon avis pour le choix de couleurs, etc ; j'adorais ça! 

2. Qu'est-ce qui t'a tombé amoureuse de la marque, quand tu l'as découverte? 

J'ai tout de suite vu que Lilly avait eu une idée de génie avec Tallis. Son énergie m'a tout de suite interpelée; elle travaille avec amour et ça se ressent. Sa passion pour le développement durable guide le développement de la marque et Lilly apporte un soin tellement particulier à chaque produit que j'ai immédiatement adoré ses collections aussi.

3. Qu'as-tu fait pour rejoindre l'équipe Tallis? Quand était-ce? 

Étant donné que j'avais assisté aux débuts de la marque, dès que l'entreprise a commencé à se développer, il était évident pour moi que la prochaine étape serait de définitivement rejoindre Lilly dans cette aventure. Je pense que tant pour elle que pour moi, cette décision s'est imposée en toute logique - c'était naturel et je ne l'ai pas ressenti comme un changement révolutionnaire.

4. Qu'as-tu étudié auparavant? 

J'ai étudié l'art. Rien à voir avec la mode ou le développement durable, mais l'élément créatif y était quand même.

Travailler en tant que membre de l'équipe Tallis

5. Quel rôle as-tu concrètement dans l'entreprise? 

Je dirige le département de la vente de l'entreprise. 

6. À quoi ressemble une journée de travail type? 

C'est rare que deux jours se ressemblent. Mon travail change énormément suivant la période de l'année: En automne et en hiver je travaille dans des pop-ups store pour vendre les produits Tallis, puis, pendant l'hiver et le début de l'été, je rencontre des distributeurs et me rends dans des salons, enfin, je passe l'été à préparer la collection de la saison suivante.

7. Est-ce que tu regrettes parfois de ne pas avoir un travail "plus traditionnel"? 

Non.

8. Qu'est-ce que tu apprécies particulièrement dans l'équipe Tallis?

Les liens qui se tissent entre collègues/amies, du fait que l'on soit une petite entreprise.

9. Cela m'amène à la question suivante : considères-tu Lilly plus comme une collègue ou une amie?

Avant tout comme une meilleure amie, mais c'est une amitié qui s'est fortement développée grâce au fait que l'on soit collègues et que l'on se voit quotidiennement. En définitive, quand on est au travail, ce sont les affaires qui priment, mais c'est en souriant que nous avons relevés tous les défis qui se sont présentés à nous.

Les ventes

10. Qu'est-ce que tu préfères dans ton travail dans le département de la vente?

J'adore rencontrer de nouvelles personnes et la sensation que me procure une discussion avec un nouveau client, surtout quand elle lui aura permis de saisir le concept de Tallis et que ça lui aura plu.

11. Si tu ne pouvais posséder qu'un seul produit Tallis, lequel ça serait?

Mon col en peau de mouton, fait à partir des déchets de l'industrie alimentaire. Je le porte quasi quotidiennement entre septembre et mai. Il est léger, chaud et va avec absolument tout.

12. Qu'as-tu appris en discutant avec des clients? 

Que les gens apprécient les produits de qualité et les marques qui sont prêtes à se montrer transparentes sur ce qu'elles font et comment elles le font.

13. Tu es d'origine anglaise, était-ce difficile au début de parler à des clients en français?

Très. Cela m'a obligée à apprendre rapidement et je suis reconnaissante envers toutes les personnes patientes qui ont dû m'entendre écorcher leur belle langue. 

14. Quel est ton réseau social préféré? 

Instagram – les nouveaux algorithmes sont désagréables, mais c'est tellement amusant maintenant qu'ils offrent la possibilité de faire des stories et des lives.

Pop-ups

15. Quel est le pop-up que tu préfères? 

Quand on collabore avec Globus juste avant Noël! On y passe beaucoup de temps et on y consacre beaucoup d'effort puisqu'il y a beaucoup de monde, mais on rencontre tellement de nouveaux clients et on est toujours à côté d'autres marques merveilleuses, donc il y a vraiment une ambiance magique dans le magasin.

16. J'imagine qu'il doit y en avoir pleins, mais raconte nous ton souvenir le plus amusant en lien avec un pop-up.

Une fois, la voiture de Lilly est tombée en panne et on a dû emprunter une voiture décapotable pour se rendre à un marché de Noël. Conduire sur l'autoroute en un décembre glacial avec le toit ouvert et un mannequin, une grande lampe et une tonne de stock qui dépassaient de la voiture est une expérience que je n'oublierai pas de si tôt.

17. Quelle est la question la plus étrange qu'on t'ait posé à un pop-up? 

On nous demande souvent d'essayer les produits pour que les clients puissent prendre des photos et les envoyer à des amis ou à leur famille pour voir s'ils leur plaisent. Je suis ravie de le faire, mais c'est souvent difficile de rester sérieuse en sachant qu'un inconnu va vous regarder en tant que mannequin.

18. On sait tous ce que tout ne se passe pas toujours forcément comme prévu, quel a été ta plus grosse surprise à un événement? 

Alors qu'on allait participer à un marché de Noël l'année passée, on s'est rendu compte en arrivant sur place que nous n'avions que 3 des 4 murs de notre tente. Essayer de fixer une nappe pour combler le trou pendant qu'il neigeait lourdement a été un travail compliqué. C'était tellement mouillé et enneigé dans notre tente que quand on a allumé notre lampe, on a coupé l'électricité pour les 5 tentes d'à côté. Nos voisins n'étaient pas très contents!

19. Est-ce que tu préfères travailler dans des pop-ups dans des endroits différents ou accueillir des événements dans l'atelier Tallis?

Je suis super impatiente d'accueillir des événements, ici, dans notre nouvelle boutique. Cela va être tellement amusant de pouvoir les proposer dans notre propre cocon!

20. Quel serait ton pop-up rêvé?

Les meilleurs pop-ups sont ceux où il ne s'agit pas seulement d'une vente, mais ceux où il y a un petit quelque chose en plus, par exemple ceux qui promeuvent des marques éthiques/écologiques. Les clients que nous y rencontrons sont toujours tellement enthousiastes lors de ce genre d'évènements. Nous y avons des discussions très enrichissantes.

Quelques questions plus personnelles

21. Quelle musique aimes-tu écouter pendant que tu travailles?

J'aime tous les types de musique, mais j'ai la mauvaise habitude de chantonner en même temps, ce qui peut être embêtant pour tout le monde.

22. Quelle quantité de café consommes-tu au travail?

J'en consomme trop. Lilly et moi sommes terribles!

23. Qui parvient à te remonter le moral quand la femme si joyeuse que tu es se sent un peu fatiguée?

Avant tout, c'est très gentil de dire que je suis quelqu'un de joyeux. J'ai la chance d'être mariée avec un homme qui a un grand sens de l'humour, donc il est très doué pour me redonner le sourire si je suis de mauvaise humeur ou fatiguée. Lilly et moi rions également beaucoup ensemble, ce qui nous a permis de rester de bonne humeur pendant certaines journées longues.

24. Qu'est-ce que tu préfères en Suisse/à Genève?

La météo ensoleillée en été et tout ce que cela me permet de faire.





Leave a comment

Comments will be approved before showing up.